Un cocktail dinatoire au nom de la condition féminine

Mireille Langlois
Émission de radio Sur le vif à Radio-Canada Première

Pour une 2e année consécutive, les gens d’affaires de la capitale nationale se mobilisent pour un organisme à but non lucratif. Il s’agit des Mardis philanthropes. Cette année, l’un des organismes choisis, est le Centre Espoir Sophie, un centre de femmes confrontées à des réalités difficiles, qui font face à la pauvreté, à l’itinérance, la toxicomanie, la violence et le manque de travail.

Cet après-midi, Mireille Langlois s’entretenait avec avec l’organisatrice de l’événement, Catia Cemeus et la nouvelle directrice générale du Centre Espoir Sophie, Sophie-Claire Valiquette-Tessier.

Source

Previous Post
Une entrepreneure engagée
Next Post
Nouveaux lauréats du Temple de la renommée du RGA
Menu